WaryMe, le PC de crise dans la poche


WaryMe, le PC de crise dans la poche

Créée en Mai 2017 par deux anciens salariés d’Orange, WaryMe permet aux établissements de tout type, de renforcer la sécurité du personnel et du public qui les fréquentent grâce à une application mobile 3 en 1. Explications avec Boris Berger, CEO et co fondateur.

 

Comment WaryMe a-t-elle été créée ?

B.B : Avant de nous lancer dans l’aventure WaryMe, Philippe Lima (mon associé) et moi-même avons travaillé pour des grands groupes comme Thalès et Orange. Nous y avons développé différentes solutions pour la police et les forces de sécurité. L’informatique pour gérer des personnels sur le terrain face à des situations critiques nécessite beaucoup de rigueur dans le développement produit, car les enjeux humains sont très importants.

Il y a 2 ans, avec les attentats terroristes, nous avons cherché des solutions pour renforcer la sécurité des établissements. Les questions sont en réalité toujours les mêmes : il s’agit de pouvoir faire remonter l’information, de la traiter et d’être capable de communiquer les consignes à tous les occupants. En 2017, WaryMe a rejoint le programme Orange d’essaimage Devenez Entrepreneur du Digital qui nous a permis de développer une application beaucoup plus efficace que les solutions traditionnelles. C’est la première réponse digitale et mobile au risque d’intrusion.

 

A qui s’adresse cette solution ?

B.B : WaryMe s’adresse aux entreprises et aux collectivités publiques. Elle s’adapte aussi bien à des sites industriels protégés, qu’à des lieux culturels, qu’à des services publics ou à des établissements d’enseignement.

Ces derniers sont soumis à des entrainements réguliers afin de sensibiliser au mieux les élèves et le personnel enseignant à la manière d’agir face à une intrusion armée dans leur établissement.

Aujourd’hui, on équipe par exemple un campus universitaire qui compte 2000 étudiants. On estime qu’en équipant 20% des occupants, cela suffit pour avoir un réseau suffisamment maillé pour diffuser les consignes de sauvegarde. WaryMe permet aussi à l’équipe de gestion de crise de l’établissement d’améliorer la réactivité de chacun puisque l’ensemble des actions réalisées par les ses membres sont tracées et peuvent être analysés a posteriori.

WaryMe s’adresse également aux communes, dans le cadre de la mise en place de leur Plan Communal de Sauvegarde (PCS). Inondation, naufragés de la route, accident industriel sont autant d’événements qui nécessitent le déclenchement du PCS, la mobilisation de personnel et la gestion collaborative des actions à mettre en place. C’est ce que permet notre application mobile.

 

Comment fonctionne Wary Me ?

B.B : L’application que nous avons développée rassemble 3 fonctions. La première consiste à offrir un outil de communication de masse, avec la possibilité entre autres,  de vérifier le taux de réception et de lecture de l’information.

La seconde fonctionnalité est l’alerte. Elle donne la capacité à un individu isolé de prévenir ses supérieurs rapidement face à un danger de différentes natures. Ce peut être par exemple face à  l’intrusion d’un individu armé sur un site ou encore lors d’un accident médical.

Enfin, face à un événement majeur, l’application permet d’engager un plan de gestion de crise à distance. Jusqu’à maintenant, les autorités compétentes doivent se réunir rapidement dans ce que l’on appelle le PC de crise afin de coordonner le plus efficacement possible les différentes étapes du plan. En pratique, ce regroupement physique sur place est peu réalisable dans des délais courts. Grâce à WaryMe, même à distance et de manière collaborative, on peut engager le plan de gestion de crise et on sait ce que les autres font, les actions déjà réalisées et celles qui restent à faire.

 

Sur quelle technologie repose cette application ?

B.B : WaryMe n’a pas besoin, pour fonctionner, de matériel ou d’installation sur site, souvent coûteux. Elle s’appuie sur les technologies mobiles que nous avons tous dans la poche : smartphone et Internet mobile. Aujourd’hui en effet, un smartphone permet d’être géolocalisé de manière très précise, ou d’avoir des renseignements complémentaire grâce à l’enregistrement audio ou vidéo.

En impliquant plus d’utilisateurs, on développe la culture du risque et la sécurité collective.

Dans la même rubrique​

WaryMe, le PC de crise dans la poche Créée en Mai 2017 par deux anciens salariés d’Orange, WaryMe permet aux établissements de tout type, de renforcer la sécurité […]

@Orange
Orange @orange

RT @01netTV: ÉVÉNEMENT : Interview exceptionnelle de @srichard PDG d’@orange mercredi 12 décembre à 12h sur https://t.co/rafKv5AJVB Couver…

Orange @orange

RDV le 12.12.18 à 9h55 sur notre compte Twitter pour le #ShowHello by @srichard https://t.co/TgCT6mM2Qq

Orange @orange

#DigitalInclusion : How inclusive design makes life easier to everyone, in particular to people with #disabilities? Let’s discover the advances that bring it to life https://t.co/V0IwIsHHPN https://t.co/HIJTrvaJkt