Écoconception de produits et services numériques : dans les coulisses d’Orange


En limitant la consommation d’énergie et de ressources, l’éco-conception peut révolutionner l’innovation traditionnelle. D’ici 2025, nous avons pris l’engagement que tous les produits brandés Orange auront une démarche d’éco-conception. Sophie Claude, Vice-présidente produits et services de la maison chez Orange Innovation, nous explique comment.

C’est quoi, l’écoconception ?

« Écoconcevoir un produit, c’est prendre en compte son impact environnemental dès les premières étapes de sa conception. L’objectif est de réduire l’empreinte écologique du produit tout au long de son cycle de vie, de la phase d’extraction de matières premières à sa fin de vie, en passant par l’utilisation de l’équipement chez nos clients. Pour cela, nous mesurons et cherchons à réduire les émissions de gaz à effet de serre, l’épuisement des ressources et la consommation d’eau par exemple.»

Y a-t-il des spécificités pour les produits numériques ?

Sophie Claude : « Oui car pour les produits et services numériques, nous devons agir à la fois sur le matériel et le logiciel. Nous cherchons à augmenter la durabilité, l’évolutivité et la réparabilité des équipements de la maison. Nous sélectionnons aussi les architectures logicielles et d’infrastructure les moins gourmandes en ressources, notamment électriques et nous optimisons le code des logiciels. Un centre de compétences a d’ailleurs été créé pour capitaliser et développer nos expertises techniques sur ces sujets. »

Comment ce processus se décline concrètement chez Orange ?

S.C. : « Réduire l’empreinte environnementale de nos produits et services est une des ambitions fortes de notre plan stratégique. Nous avons initié les premières approches depuis une dizaine d’années maintenant et les projets actuels bénéficient pleinement de cette expérience. Depuis 2021, nous avons défini une méthode partagée à l’échelle du Groupe et nous avons lancé plusieurs projets pilotes, appuyés par nos experts en écoconception. Pour nous, c’est un processus transverse auquel de nombreux acteurs contribuent : gestion de projet, marketing, design, conception technique, développement, validation, achats… C’est donc l’ensemble des acteurs qu’il faut sensibiliser, voire former. Nous considérons l’écoconception comme un véritable levier d’innovation. Les exigences environnementales doivent être vues comme des opportunités de repenser notre offre et y intégrer des innovations à impact positif. C’est un processus complet qui nous permet de nous différencier de nos concurrents. »

Pour lire la suite de l’article du nouveau magazine Orange.com, cliquez ici